ACCUEIL | CIRCUIT | PHOTOS


Histoire du Mexique du XVe siècle à nos jours
[Voir l'histoire du Mexique avant le XVe siècle]


_ 1930 à nos jours, le Mexique moderne

Dans les années 20 et 30, les généraux Obregon puis Calles et Cardenas, tous anciens révolutionnaires, réussissent peu à peu à pacifier la vie politique du pays, tout en préservant certains acquis de la révolution. Calles fonde la parti, dénommé depuis 1946 Parti Révolutionnaire Institutionnel (PRI) dont seront issus tous les présidents du Mexique, jusqu'à nos jours.

Elu en 1934, le président Cardenas engage la réforme agraire, renforce les droits syndicaux, nationalise l'industrie pétrolière, encourage les investissements étrangers, fait construire un nouveau réseau routier et favorise le développement des industries agro-alimentaire, chimique, sidérurgique et métallurgique. En 1940, il refuse de briguer un second mandat, mais devient ministre de la Défense et chef suprême de l'armée jusqu'à sa mort en 1970.

 

 

1968 : Jeux Olympiques de Mexico
1970 : première coupe du monde de football à Mexico

Dans les années 70, sous le gouvernement de Lopez Portillo, le pays est presque en banqueroute et des prêts étrangers de près de 80 billions de dollars sont négociés pour financer des programmes de développement économique et social. La corruption et la mauvaise administration, ajoutées à la chute des prix du pétrole, entraînent une grave crise politique.



Miguel de la Madrid (1982-1988), successeur de Portillo, met en oeuvre un programme de réformes économiques et de mesures contre la corruption, mais le succès de ce programme est limité.

 

 

1985 : un tremblement de terre fait 9000 morts à Mexico
1986 : deuxième coupe du monde de football à Mexico

La confiscation de la vie politique par le PRI pendant des décennies débouche sur une crise politique qui culmine sous la présidence de Carlos Salinas (1988-1994). Le corruption omniprésente et l'assassinat en 1994 de personnalités politiques du PRI obligent le président à fuir à l'étranger. Cette même année, la monnaie nationale s'eefondre malgré l'entrée en vigueur de l'Accord de Libre Echange Nord-Américain signé avec les Etats-Unis et le Canada. Si la dépendance du Mexique à l'égard de son grand voisin du Nord s'est encore accrue, le pays, qui compte aujourd'hui plus de 100 millions d'habitants, s'ouvre de plus en plus au commerce international et il est devenu la seizième puissance mondiale.

En 1994, les zapatistes, dirigés par le commandant Marcos, investissent San Crisbobal de las Casas (Etat du Chiapas, sud du Mexique). Les 12 jours de combat font 145 morts.

En 1997, le PRI perd pour la première fois la majorité à la Chambre des députés (il réussit à maintenir le contrôle du Sénat).

En 2000, il perd les élections présidentielles face à Vicente Fox, le candidat du Parti d'Action Nationale (PAN).

 

 

Cliquer sur les liens dans la chronologie ci-dessus ...