ACCUEIL | CIRCUIT | PHOTOS


Histoire du Mexique du XVe siècle à nos jours
[Voir l'histoire du Mexique avant le XVe siècle]


_ 1911-1930, la révolution

Trois hommes s'engagent dans le combat contre la dictature : Francisco (Pancho) Villa, pauvre péon devenu voleur de bétail, Emiliano Zapata, paysan indien en révolte contre les injustices du "porfiriat" et le libéral Francisco Madero, riche propriétaire éclairé et opposant modéré à la dictature. Le soulèvement national de 1910 contraint Diaz à l'exil (il mourra à Paris en 1915).

Elu président, Madero s'avère incapable de procéder à la redistribution des terres et doit affronter de nouveaux soulèvements. Il est assassiné en 1913 par le général Huerta. Carranza, Obregon et Villa, chef de la rébellion du Nord, et Zapata, à la tête des métis du Sud, ménent le combat contre l'usurpateur Huerta qui s'enfuit en 1916. Les divers chefs de faction se battent alors pour le pouvoir. Carranza devient le nouveau maître du pays et impose en 1917 la nouvelle Constitution libérale révolutionnaire (toujours en vigueur, bien qu'amendée). Dans un souci de justice sociale et d'apaisement, une réforme agraire alloue des parcelles en usifruit aux paysans. Le Mexique devient une république fédérale, dominée par la nouvelle bourgeoisie des villes.

Le pays sort exsangue de la révolution : un million de morts ou d'émigrés, effondrement du peso, infrastructures en ruines, ... Les leaders révolutionnaires connaissent un fin tragique : Zapata est assassiné en 1917, Carranza en 1920 et Pancho Villa en 1923.

 

Francisco Madero (1873-1913), Détail d'un mural

Emiliano Zapata (1879-1919), Détail d'un mural de Diego Rivera

Pancho Villa (1878-1923)

Cliquer sur les liens dans la chronologie ci-dessus ...