Situation

Dans un petit village à 7 km S de Tsethang sur la route de Yumbulhakkhang.

Histoire

C'est un des quatre très anciens temples que le roi Songtsen Gampo a fait construire au VIIe s. Il fait partie du réseau géomantique des 12 temples destinés à neutraliser la démone qui vivait allongée sur le sol du Tibet avant l'avènement du bouddhisme (selon ces croyances, le Jokhang perce le coeur de la démone et Trandruk lui pique l'épaule gauche). Les rois passaient l'hiver ici et l'été au Yumbulakang Il fut particulièrement important aux XVIe et XVIIe siècles. En grande partie détruit pendant la Révolution culturelle, il a été restauré en 1982; 80 moines y vivent actuellement.

Architecture

Son plan suit l'architecture traditionnelle qui place le temple au centre d'une cour carrée, entourée par les cellules des moines

Richesses artistiques

Au 1er étage, à l'abri derrière un grillage, un magnifique thangka dédié à Tara et constitué de 29027 perles, 1997 coraux et 185 turquoises; sur la gauche de Tara, un autre thanka qui aurait été brodé par la princesse Wencheng il y a 1300 ans.

Monastères tibétains

TRANDRUK, le plus ancien temple de la vallée du Yarlung

Autres monastères

Photos FlickR