Ecole

SAKYAPA

 

Situation

Altitude 3900 m dans le village de Shalu à 20 km S de Shigatse sur la route de Gyantse.

 

Architecture

Combinaison typique des modèles tibétains et chinois. Particularité des lieux : des couloirs à l'atmosphère très médiévale, étroits mais hauts de plafonds.

 

Richesses artistiques

Ses admirables fresques murales et ses superbes mandalas.

Monastères tibétains

SHALU, une galerie de peintures du XIVe siècle

Autres monastères

Photos FlickR

Histoire

Construit entre 1027 et 1045, ce petit monastère fut longtemps connu comme centre d'instruction yogique ésotérique; les disciplines enseignées comprenaient le voyage en transe sur longues distances (lungom) et la génération de chaleur interne (thumo). Shalu est associé à Büton Rimpoche (1290-1364) qui fonda ici la secte büton (ou Zhalupa) et écrivit les 227 volumes du Tangyu, le canon bouddhique tibétain. Dans sa disposition actuelle, le monastère date du XIVe s. La partie chinoise du monastère fut épargnée par la Révolution culturelle ; en revanche, la partie tibétaine reste toujours en ruine.
4.000 moines à l’apogée du monastère, une centaine aujourd’hui.

Visite

Le Serkhang s’élève au fond d’une belle cour pavée, bordée de déambulatoires. Datant de la dynastie mongole des Yuan, son toit de tuiles vernissées est unique au Tibet. Dans la chapelle du fond, des milliers de bouddhas en bas relief et une coupe d'eau miraculeuse, changée tous les 12 ans; elle ne croupit pas et soigne 108 maladies.

 

Au rez-de-chaussée :

1. Corridors étroits aux murs garnis de fresques du XIVe s (côté N des gardiens de la loi, des divinités et des dragons, côté S des moines et des Bodhisattva).

2. Grande salle d'assemblée entourée de petits sanctuaires (grand thangka).

3. Salle du Kanjur (fresque avec deux Dhyani-bouddha).

4. Chapelles (dans celle de droite, deux groupes de 8 bodhisattva autour du bouddha du passé ainsi qu'un chaudron encadré de statues dans lequel les pèlerins déposent une cuillerée de beurre).

5. Sanctuaire orné de fresques.

6. Déambulatoire orné de fresques (scènes de l'époque Yuan et de la vie de Shakyamuni).

 

A l'étage ...

Plusieurs chapelles autour d'un espace central : une entourée d'un déambulatoire orné de fresques et trois avec mandala.

 

En quittant Shalu, s'arrêter à un petit temple Sakyapa (enceinte à rayures blanc, gris et rouge) pour la belle vue depuis la terrasse extérieure sur le vieux village et le monastère de Shalu).