Situation

134 km de Lhassa, 72 km N-E de Medra Gongkhar en remontant la vallée du Shorong tsangpo, le monastère est érigé sur une crête escarpée surplombant de 300 m la vallée qui longe la Menpa-chu.

Histoire

L'ermitage construit en 1167 par le lama principal de Densatil, disciple de Phagmo Drugpa, est transformé en monastère au XIIe s par un autre disciple, Jingten Gonpo, qui y installe le siège de l'ordre Drigungpa.

Il devient vite un grand centre spirituel et un des lieux les plus importants du Tibet central jusqu'en 1290, date de sa destruction par les Mongols à l'instigation des Sakyapa.

Reconstruit au XIVe, il devient un centre de méditation florissant où vivaient près de 600 moines, dont une soixantaine en retraite complète, totalement isolés du monde.

Monastères tibétains

DRIGUNGTIL, ancien siège de l'ordre Drigungpa

Autres monastères

Photos FlickR

Visite

Deux bâtiments principaux construits à flanc de montagne et de petites chapelles s'étagent sur plusieurs niveaux. Au delà de ces bâtiments, Drigung est plutôt un ermitage qu'un monastère à proprement parler; l'essentiel des 200 moines loge en effet dans de petits ermitages accrochés plus haut dans la montagne; ils vivent en semi-retraite et ne réunissent qu'occasionnellement pour certains rituels. La spécialité des lamas locaux est le transfert de conscience des morts faisant du monastère un des lieux de funérailles célestes les plus recherchés du Tibet central.

Après la visite de Drigungtil, possibilité de se baigner dans les sources d'eau chaude de l'ancien petit couvent des nonnes de Terdom, datant du VIIIe s.