drepung = "tas de riz" en tibétain

 

Ecole

GELUGPA

 

Situation

5 km O de LHASSA, au pied du Mont Gephel, au creux d'un vallon encadré de collines, il domine la Kyi chu la rivière sainte qui coule près de Lhassa. Drepung se trouve à proximité du monastère de Nechung, l'oracle d'Etat du Tibet.

Monastères tibétains

DREPUNG, le plus grand monastère du Tibet

Autres monastères

Photos FlickR

Importance

Le monastère figure parmi les six monastères majeurs Gelugpa avec Ganden, Sera, Tashilhunpo, Labrang et Kumbum; il fut le plus grand des monastères tibétains, le plus grand monastère au monde à son apogée et le plus riche (185 domaines mis en valeur par 25.000 serfs, des dizaines de milliers d'animaux gardés par 15.000 pasteurs, 700 monastères sous son autorité). Drepung fut le siège des Gelugpa jusqu'au 5ème Dalaï Lama; les 2ème, 3ème et 4ème Dalaï-lama y reposent.

15.000 moines en 1951, quelques centaines aujourd'hui

Histoire

Fondé en 1416 par Jamyang Chöje, le principal disciple de Tsongkhapa, il devint au XVIe s le centre du pouvoir politique du Tibet quand l'abbé du monastère fut nommé 2ème Dalaï-lama et décida d'y construire son palais, le Ganden Potrang. Se trouvant au coeur d'intrigues politiques, il en subit parfois les conséquences : en 1618, le roi du Tsang fait massacrer des milliers de moines et raser le monastère; en 1635, les Mongols y mettent le feu; en 1706, les Dzoungars répriment dans le sang le soutien du monastère au régent Sangye Gyatso. Au XVIIe s, sous le 5ème Dalaï-lama, Drepung est un haut lieu de connaissance, connu pour les niveaux élevés de ses études universitaires, une cité de 10.000 habitants. De tous les monastères de Lhassa, Drepung est celui qui a le moins souffert de la Révolution culturelle.

Visite

Etabli sur plus de 20.000 m2, le monastère comprend le Ganden Potrang (ancien palais des Dalaï-lama), le Tsomchen (grand temple de l'assemblée) et quatre grands collèges (tratsang). L'après-midi, les moines se réunissent sur la terrasse au pied du temple pour tenir des débats philosophiques. Belle vue depuis la terrasse sur Lhassa. Compter 1h pour parcourir le lingkhor.

1. Ganden Potrang : avant l’existence du Potala, le Tibet était dirigé par les Dalaï-lama depuis ce palais construit en 1530 par Gedan Gyatso, le 2ème du nom ; au rez-de-chaussée, le dukhang est spacieux et dépouillé ; le premier étage était utilisé comme bureau par les Dalaï-lama ; la pièce la plus jolie du palais est la chapelle située à gauche du 2ème niveau qui contient le trône du 5ème Dalaï-lama

2. Ngagpa Tratsang : collège tantrique érigé en 1419 ; pour y entrer, les moines devaient maîtriser les disciplines des trois autres collèges et passer un examen
3. Jamyang Lakhang : petit lieu saint juste derrière le Tshomchen

4. Tshomchen : le bâtiment le plus important de Drepung, reconstruit en 1735, couvre une superficie de 4500 m2 ; la terrasse offre une belle vue sur Lhassa ; le dukhang (hall d’assemblée) mesure 50 x 35 m et contient 183 statues

5. Loseling Tratsang : le collège de logique est le plus vaste de Drepung (1850 m2) ; le dukhang est grandiose (102 colonnes, 60 m de bibliothèque sur les côtés)

6. Gomang Tratsang : le second plus grand collège de Drepung est en grande partie composé de moines de Mongolie intérieure et du Qinghai ; les peintures murales du dhokhang évoquent les 108 épisodes de la vie de Bouddha

8. Deyang Tratsang : le plus petit des quatre collèges est consacré au Bouddha de médecine