Accueil > Treks/Pays
MAURITANIE

Capitale :
Nouakchott
Superficie :
1 million de km²
Population :
2.8 millions d'habitants (45% de moins de 15 ans)
Espérance :
51 ans
IDH 2003 :
0.454 (154ème / 175)
Langues :
Arabe (officielle), français, Peul-Toucouleur, soninké, wolof…
Peuplement :
Maures noirs (40%), Maures(30%), Négro-africains (Toucouleurs, peuls, Wolofs… 30%)
Religion :
Islam
Monnaie :
Ouguiya (UM)
Régime :
Depuis janvier 1992, république islamique, bien qu'officiellement régime civil
Formalités :
Passeport valable plus de 3 mois. Visa sur place (10 €). Taxe aéroport : 50€.
Période :
Journée clémentes de novembre à février bien qu'encore très chaudes, mais nuits fraîches (10°); éviter la saison des pluies de juillet à septembre qui apporte des tornades de sable
Liens :
Francophonie.org Africa-OnWeb.com Infomauritania.com
Chercher un livre, un dvd sur Amazon





Cartes de situation :
Adrar et Tagant

Trait d'union entre l'Afrique noire (Soudan) et l'Afrique blanche (Maghreb), le territoire mauritanien s'organise en cinq régions :

Les principaux treks parcourent généralement le pays de la pierre (Adrar et Tagant) et les villes de sable fondées aux XIe et XIIe siècles : Ouadane, Chinguetti, Tichit et Oualata, noms magiques évocateurs d'un glorieux passé saharien, patrimoine mondial de l'humanité. Un détour par la passe d’Amogjar permet d'accéder au célèbre fort Saganne. D'autres treks sont organisés le long de la côte mauritanienne, à la rencontre des oiseaux du Parc National du Banc d’Arguin, haut lieu de l’observation ornithologique mondiale où vivent les Imraguen, ethnie de pêcheurs.

Point de départ de nombreux treks, Atar présente un double visage aux visiteurs : d'un côté, l'ancien ksar au ruelles étroites et aux multiples échoppes et de l'autre, la cité récente aux larges rues rectilignes. Née au XVIIe siècle, elle fut une importante place stratégique française et une grande étape de piste transsahariennne, elle est entourée de jardins cultivés sous les palmiers-dattiers dans des carrés de terres irriguées grâce à des puits à balanciers et des bassins réservoirs alimentant les canaux d'irrigation.


Adrar et Tagant

Le plateau de l'Adrar forme avec celui du Tagant, le Trab el Hharja (le " pays de la pierre ") par opposition aux zones sableuses. Cette longue bande nord-sud de plusieurs centaines de kilomètres et quelques centaines de mètres d'altitude coupe la route de l'Harmattan qui dépose les sables qu'il transporte.

Adrar

L'Adrar est un massif de grès de 300 km de long dont on peut apercevoir les falaises depuis Atar. Le plateau est un chaos de pierre entrecoupé d'oueds ponctués d'oasis (El Abiod, Timinit).

Au sud, le plateau décline sous les ergs Amatlich et Eklewa. Peu fréquentés, ils présentent de belles dunes blondes et des oasis comme on les imagine dans les rêves, véritables lieux de sérénité, écrins de verdure nichés au milieu d’une mer de sable : Gleïtat, El Berbera, Tergit, ...

A l'est le plateau disparaît sous les dunes de l'erg Ouarane ; c'est là que se trouvent les villes oasis de Ouadane et Chingetti, et l'étonnant cratère de Guelb Er Richât qui a longtemps fait rêver Théodore Monod : cratère de 40 km de diamètre constitué de cercles concentriques; on a longtemps cru qu'il s'agissait d'un cratère formé par la chute d'un météorite ; en fait, c'est le résultat d'un volcan avorté n'ayant pas réussi à percer la croûte terrestre.

À nord de l’Adrar, l’erg Makteir est un fleuve dunaire qui se faufile dans le cirque d’El Beyyedh, sculpte ses gravures et vient mourir aux pieds du Mont Aderg.

Chinguetti et Ouadane

Chinguetti dont le rayonnement spirituel a été immense était considérée comme la septième ville sainte de l'islam après La Mecque, Médine, Bagdad, Jérusalem, Le Caire et Kérouan ! Elle est aujourd'hui menacée par l'avancée des dunes de sable rose de l'erg Ouarane. La petite oasis est connue mondialement pour ses anciennes bibliothèques, sa mosquée et son minaret en pierre sèche.

Ouadane a connu une intense activité culturelle et scientifique; on pouvait y trouver jusqu’à quarante savants dans une même ruelle; le premier commentaire de l’abrégé de Khalil y fut rédigé. Elle est aujourd’hui en danger d’ensevelissement et sur les trois milles maisons que comptait la ville, seules quatre cent sont encore habitées. Elle fut la première cité à introduire le palmier dattier en Mauritanie.

Tagant

Le Tagant ressemble beaucoup à l'Adrar; comme lui, il est assiégé par les sables (erg Aouker), il présente de hautes falaises, il est entaillé d'oueds profonds ponctués d'oasis (El Barkat, N'Beïka, …) et disparaît au nord sous la plaine d'Ek Khatt qui le sépare de l'Adrar. Al'est du Tagant, l'erg Aouker abrite les superbes oasis de Tichitt et de Oualata.

Aux dires de certains Maures lettrés, Tagant pourrait être la forme berbère de Ghana; ainsi le Tagant serait la dernière province portant encore le nom de l'ancien empire que les Noirs appellent Ganata et les Arabes Ghâna.

Oualata et Tichitt

Blottie contre le Dhar, Oualata est un ksar sans enceinte dont les maisons accolées les unes aux autres en font une ville fermée aux regard étrangers; les murs sont recouverts de banco d'un rouge étonnamment vif que les femmes décorent d'arabesques blanches peintes au doigt autour des portes intérieures ou en façade.

Tichitt est la plus enclavée des quatre villes anciennes et de toute la Mauritanie : la desserte la plus directe se fait à partir de Tidjikja, la capitale du Tagant, sur une distance de 260 km; on y accède par un passage sableux et rocheux, non tracé et non balisé. La ville s’est développée avec le commerce transsaharien entre Ouadane et Oualata; elle abritait des savants qui faisaient des recherches dans tous les domaines; les milliers de manuscrits anciens et les bibliothèques qui s’y trouvent aujourd’hui, témoignent de cette richesse culturelle.

Galeries de photos et carnets de voyage : Photos de Franck Zecchin "8 jours en Mauritanie" Site de Françoise Combelles Les villes de sable sur mauritania.mr
Diaporamas Hommes et Montagnes : 1 2 3 4 5
Sites généralistes : TerreMauritanie.com AppelDesert.com



Pour aller en Mauritanie : vols directs vers Nouakchott ou Atar (vols intérieurs Nouakchott - Atar)


Carte des distances en Mauritanie

A voir ...