L'utilisation des photos publiées sur ce site est libre à condition de citer son auteur et de l'en informer.
Je les tiens à votre disposition en haute définition si vous m'en faites la demande. Patrice Jeandroz
San Miguel de Allende
Retour au circuit

Etat : Guanajuato
Situation : 250 km nord de Mexico
Population : 120.000 habitants
Altitude : 1840 m
Points forts : rues empierrées et bordées de superbes maisons seigneuriales crépies d'ocre et de rouille entourant patios, fontaines et jardins tropicaux; douceur de vivre, lumière particulière due au sol riche en quartz, teinte rouille et ocre des façades, ... un régal pour les yeux.

San Miguel de Allende doit son nom à ses deux héros Juan de San Miguel, le franciscain qui a fondé la ville en 1542, et Ignacio Allende, natif du lieu, une figure de l'Indépendance.

Ce bijou colonial construit à flanc de montagne dans un cadre naturel exceptionnel est classé monument national. De nombreux édifices coloniaux très bien conservés, jalonnent les ruelles escarpées et pavées conférant à l'endroit un charme exceptionnel. Quoique très exiguë, San Miguel est une ville très aérée comptant de nombreuses petites places. Elle est traversée par deux rues principales Canal et Umaran et s'articule autour de la Plaza Allende, place verdoyante bordée de belles constructions coloniales et de l'église paroissiale, la Parroquia, emblême de la ville.

De par ces atouts, San Miguel de Allende est devenue une ville de villégiature pour de nombreux peintres et artistes ainsi que pour beaucoup de retraités américains qui y ont élu domicile.

A voir :

- la Parroquia, un des rares édifices néogothiques du Mexique avec un petit air à la Gaudi,

- le Museo Historico, maison natale d'Igniacio Allende héros de l'Indépendance, présente l'histoire et la culture de la ville et donne aussi une vision générale des cultures précolombiennes (depuis les fenêtres, jolie vue sur la Plaza Allende),

- l'Oratorio de San Felippe Neri, église à la façade baroque, et la Santa Casa de Loretto, une des ses deux fastueuses chapelles latérales,

- l'Escuellas de Bellas Artes, l'ancien Convento de la Concepcion a été reconverti en école des beaux arts, avec ses ravissants patios foisonnant de plantes tropicales (ne pas manquer le mural inachevé de Siqueiros),

- le Parque Benito Juarez au sud offre une belle vue sur la ville,

- les amateurs de cactus ne manqueront pas le Jardin Botanico Cante (30 mn à pied S-E).

 


La Parroquia


Rue de San Miguel


Plaza Principal

El Tomato (Mesones, 62) : après 5 jours de tacos et autres burritos, qu'il est bon de retrouver des fruits et légumes dans ce resto végétarien qui propose un menu copieux et bien composé dans un cadre agréable pour 65 pesos.

Café de la Parroquia (Jesus, 11) pour dîner dans le tranquille patio d'une maison vieille de 300 ans.

Posada de las Monjas (Canal 37), proche du centre-ville : luxe, calme et volupté pour un prix raisonnable.