L'utilisation des photos publiées sur ce site est libre à condition de citer son auteur et de l'en informer.
Je les tiens à votre disposition en haute définition si vous m'en faites la demande. Patrice Jeandroz

Etat : Yucátan
Situation : 320 km ouest de Cancun et 170 km nord de Campeche
Population : 350.000 habitants

Après le Chiapas, deux options s'offraient à nous pour rejoindre le Yucatan, visiter les sites archéologiques de la péninsule et terminer notre périple de quatre semaines par deux journées de plage : 1) avion de Villahermosa à Mérida puis circuit 2 jours en voiture jusqu'à Playa del Carmen ou 2) circuit 3 jours en voiture au départ de Villahermosa via Campeche sans passer par Merida. Nous avons opté pour la première solution, mais la demi-journée passée Merida ne nous laissera pas un souvenir impérissable : après l'ambiance mexicaine des villes coloniales, après les étapes indiennes du Chiapas et du Guatemala, Merida nous a paru à la fois grise et triste. La seconde solution eut été préférable.

 

Etat du Yucatan

La population d'environ 1,5 millions d'habitants est en majorité d'origine maya. Le climat est chaud et humide presque toute l'année : les pluies tropicales inondent parfois les rues de Mérida d'avril à septembre. Le sol calcaire absorbe toute l'eau de pluie qui doit être cherchée sous la couche de pierre ou dans les cénotes. La région est le lieu d'origine du sisal, une sorte d'agave cultivée depuis l'époque préhispanique pour l'utilisation de sa fibre, qui fit le richesse de la région au siècle dernier. La concurrence des fibres synthétiques a ruiné cette culture; la prospérité temporaire qu'elle apporta se note toujours sur les demeures du centre de Mérida. Aujourd'hui, le Yucatan produit du miel, du sel et des matériaux de construction. Les zones archéologiques attirent beaucoup de visiteurs; les hamacs, huipiles brodés et autres chemises locales (guayaberas) sont des produits recherchés par les touristes.

 

La ville de Mérida

Elle fut fondée en 1542 par Francisco de Montejo sur les ruines mayas de l'ancienne Tiho (qui rappelaient aux conquistadores les ruines romaines de la Mérida d'Espagne). A l'exception de quelques places, toutes les rues de Mérida portent des numéros (pairs N-S et impairs E-O).

A l'est de la place centrale fut terminée au 16e siècle la première cathédrale sur le continent américain. A la même époque, fut construite la Casa de Montejo, une des plus anciennes demeures de la ville, aujourd'hui transformée en succursale bancaire.

Le Palacio municipal occupe l'emplacement d'une acienne pyramide dont les matériaux furent utilisés pour la construction de la cathédrale, de la maison de Montejo et pour les autres bâtiments publics. Sa haute tour lui donne un aspect étranger au style de la ville.

Le Palacio de Gobierno fut inauguré en 1892; on peut y admirer les oeuvres de l'un des derniers muralistes mexicains, Fernando Castro Pacheco, elles retracent l'histoire de la région.

Des belles demeures du Paseo Montejo aux immenses galeries du théâtre Hidalgo, les traces de l'ancienne opulence de la capitale du Yucatan se mêlent sans ostentation aux façades plus humbles. Ici les langues maya et espagnole résonnent de concert sous les lauriers et les amandiers des nombreux parcs. Le plus grand de ceux-ci est celui qui forme la Plaza Grande (dans cette région, le terme zocalo n'est pas utilisé). Le théâtre Hidalgo est le monument le plus emblématique de Mérida avec ses galeries visibles de la rue.

Le Museo regional de Anthropologia est l'un des plus importants du pays (à l'angle du Paseo de Montejo et de la rue 43),


Catedral


Palacio de Gobierno